dimanche 3 janvier 2016

Bonne année 2016!


Salut,

Pour commencer 2016 je sors de ma réserve habituelle et vous parle de ma démarche artistique.

Elle évolue autour de quelques principes.


1 : Attirance pour le bizarre, importance de l'ambiance crée par la musique

En musique je suis attiré par la beauté étrange des choses bizarres, par les difformités musicales, les disproportions, les énigmes.

J'ai un penchant pour l'étrangeté, le questionnement philosophique et l'expression de pensées obscures.

Je déteste quand le rythme est marqué de façon trop évidente.


2 : Pas de restriction stylistique, faible importance donnée aux références ou à l'attitude

Sorti de la musicologie, parler de musique revient invariablement à parler de ce que l'on rattache à la musique c'est à dire à parler de soi, ce qui n'a que peu d'intérêt ou du moins infiniment moins d'intérêt que la musique elle même.


J'utilise une imagerie minimaliste en noir et blanc afin d'éviter que le visuel ne prenne le pas sur l'auditif et que l'attitude ne prenne le pas sur le message musical.

 

3 : Simplicité des moyens, récupération/recyclage des sources et des supports, attrait pour le DIY

Je ne m'arrête pas au son, aux instruments ou à la technique instrumentale qui sont des moyens à mettre au service d'une fin.
 


Quitte à choisir je préfère cent fois écouter de la bonne musique avec un son garage que me farcir la énième merde plate à 10 000 balles. 

Je ne veux pas être dépendant du matériel pour avancer.

J'utilise donc surtout du matériel d'entrée de gamme, de la récup' et tout matériau que je trouve adapté à la concrétisation de mes idées.

Je suis la voie du DIY non pas dans ses aspects gaucho naïfs mais parce que cette démarche
t'amène à progresser en commettant des erreurs que tu dois corriger à ta propre façon.

 

4: Primauté de l'individu sur le groupe

La seule relation véritable entre le musicien et l'auditeur est celle tissée au moment de l'écoute, forcément individuelle.

L'écrasante majorité des concerts sont d'abord des spectacles, des rassemblements où le visuel et les dynamiques de groupe parasitent la perception des sons et la réception du message musical, ils se rapprochent donc plutôt des cérémonies religieuses archaïques qui ne recherchent pas la libre adhésion de l'auditeur.

Exigeante et souvent ingrate, l'écoute est le seul espace d'échange libre et direct entre le créateur et l'auditeur, c'est pour cela qu'elle est combattue par le monde machinal à grand renfort de divertissement, de remplissage utilitaire, de course au volume, de grand messes hédonistes et de discours relativiste.

 

5: Méfiance à l'égard du culturel et de la promotion

J'aime les disques et les concerts, mais ma courte expérience m'amène à envisager l'actuelle nébuleuse culturelle, y compris  la sphère qui se dit indépendante, plutôt comme un avatar du clergé sous l'Ancien Régime que comme le vecteur des idées de liberté.

Sur le net ma démarche de diffusion n'est pas celle de la promotion mais celle de la mise à disposition via le stream car:
1: Je récuse la notion d'actualité sur le net ou la numérisation des enregistrements abolit la frontière entre nouveau et ancien.
2: Fondamentalement je préfère passer mon temps à composer et créer de la musique qu'à la promouvoir.

Dans la vraie vie je diffuse ma création au gré des rencontres et des concerts.

jeudi 28 mai 2015

Jaga's lost wisdom (CFOS III)

 

Jaga's lost wisdom est un collage sonore appartenant à "Farewell to Thundera", troisième partie de l'épopée "CFOS".

Cette musique est inspirée et construite sur l'extrait d'un épisode des Cosmocats où le jeune Starlion croit pouvoir tuer un animal avec l'Epée d'Omen.

L'arme légendaire devient alors inerte et Jaga - figure tutélaire à barbe, patriarche d'opérette - surgit du monde des esprits pour sermonner Starlion.

Ces mots de sagesse presque védiques et cette diction shakespearienne m'ont inspiré cette plage ambiant noise à base de blastbeat, de Weather Report pitché, de trompette free, de marimba (joué ici par Frank Quintard) et de bruit de glaive.

Ce morceau est presque intégralement composé de matières sonores issues de Youtube.

C'est le premier titre d'Anthurus construit de cette façon, d'autres suivront peut être.
Ecouter / Listen to Jaga's lost wisdom

lundi 9 février 2015

Innocentia Animalium


 "Innocentia Animalium" est extrait d'une séquence improvisée dans une église de Poitiers, nuitamment.


La séquence laisse une large part au silence et invite l'auditeur à se perdre dans des espaces sombres, introspectifs, méditatifs.

Dans ce grand espace cultuel plongé dans l'obscurité, le blanc de la statue du Christ en croix prenait un éclat particulier.

A l'écoute des appeaux et des bruissements, j'ai ressenti avec humilité la présence des petits animaux de la nature auxquels cette pièce est dédiée.
Listen to / écouter : Anthurus d'Archer - Innocentia Animalium

samedi 5 juillet 2014

Bath Salts Phenomenon

    

Bath Salts Phenomenon est une pièce electroacoustique noisy composée de titres grindcore, death ou black metal
dégradés/réarrangés.

Le titre et l'ambiance de la pièce sont inspirés d'un fait divers ou un homme devenu cannibale sous l'effet des Bath Salts - variété de drogues synthétiques cumulant les effets du LSD, de la cocaïne et des amphétamines -  a bouffé le visage d'un sans abri avant d'être abattu en pleine action par la police de Miami,
sous un soleil de plomb, le long d'un échangeur routier, immortalisé par les caméras de surveillance.

Listen to / Ecouter Bath Salt Phenomenon

vendredi 20 juin 2014

Reimpression


"Reimpression" est une pièce électroacoustique mettant en scène un monde naturel stylisé.

Les photocopieuses y sont des insectes, les insectes et les oiseaux y sont des machines, les samples métal y sont la rumeur des éléments naturels. 


Listen to / Ecouter : Anthurus d'Archer - Reimpression




samedi 1 mars 2014

Etrange clairière



"Etrange clairière" est une séquence composée de courts objets sonores enregistrés au Minidisc dans un parking souterrain où nous jouons des guitares acoustiques et divers objets.

C'est une sorte de nocturne bruitiste où l'on entend le son d'une présence et de ses mouvements dans un lieu obscur.
 

Listen to / écouter "Etrange clairière"

vendredi 31 janvier 2014

Adjurations


"Adjurations" est constituée d'un enchaînement de courtes séquences jouées à la guitare électrique, agrémenté de divers samples et d'interventions ponctuelles de boîte à rythme.


Il s'agit d'une première tentative de présenter à la guitare électrique  une musique de chambre dans un langage rock, avec son intimité, sa sobriété et ses nuances.

Listen / Ecouter "Adjurations"